Vous êtes ici:Accueil » Mode » My tailor is rich!

My tailor is rich!

Esprit folk, color block, imprimés, plastique chic, fourrure pop, bohème, denim, maille et doudounes matelassées… les tendances mode de l’automne-hiver 2017-2018 sont riches en couleurs, inventives, séductrices, urbaines et cocooning comme pour nous protéger de la morosité! Vu sur les catwalks automne-hiver 2017-2018…

De gauche à droite : Y Project, Valentino, Stella Mc Cartney, Sonya Rykiel et Prada, défilés Automne – Hiver 2017 – 2018

 

Imprimé ou color block
Là est la question! Pour le color block, c’est facile, il suffit de s’habiller d’une seule couleur: rouge, argent, rose, jaune, turquoise… des couleurs pop ultra-modernes qui reviennent fort cette saison. La seule règle? Respecter les codes de l’élégance ou celles de l’esprit bohème flashy (Calvin Klein, Prada, Miu Miu)! Pour les imprimés, c’est une autre histoire, celle du retour des motifs zèbre, cashmere ou géométriques (Emilio Pucci), félins (Etro), œuvres d’art (Stella McCartney), pois exclusivement noirs et blancs (Giambattista Valli), fleurs kitsch en all over (Gucci), dandy (Etro), hippie attitude (Alexander McQueen) ou galactiques (Chanel).

Couleurs A-H 2017-18
Le rouge sous toutes les coutures, du feu au carmin en passant par le corail et le lie de vin (Stella McCartney, Fendi, Jil Sander). L’argent mat dans un esprit industriel chez Balenciaga ou brillant et lamé (Chanel, Lemaire). Le gris en total look acier ou souris (Nina Ricci, Marni). Le jaune en overdose: vénitien, orangé ou vanillé (Balmain, Victoria Beckham, Bottega Veneta). Les beiges… ventre de biche, tabac ou alezan (Tod’s, Chloé, YSL). Les roses incarnadin ou dragée (Lanvin, Rochas, Gucci). Les violets aubergine (Courrèges) ou zinzolin (Sies Marjan). Le turquoise pop (Valentino) et tous les bleus (Hermès, Prada).

Esprit bohème
Mixer et superposer même ce qui vous paraît impossible à mélanger, les catwalks affichent une tendance marquée mix and match hippie chic et bohème en matière d’associations inattendues de couleurs, d’accessoires et d’imprimés (Alexander McQueen, Maison Martin Margiela, Gucci).

De gauche à droite : Stella Mc Cartney, Nina Ricci, Marni, Loewe et Jil Sander, défilés Automne – Hiver 2017 – 2018

Velours côtelé
Autre incursion des années 70 dans notre garde-robe de l’hiver, le velours côtelé revient en costume et en pantalon à assortir pour un total look 70’ avec un manteau en fausse fourrure colorée. Omniprésent chez Prada, Marc Jacobs, Nina Ricci, Lemaire ou encore Vanessa Seward.

T-shirt à message
Lancé aux US, le T-shirt à message a pris une grande place dans les défilés new-yorkais. Politisé chez Prabal Gurung, graffitis manuscrits chez Gucci, humaniste chez Versace ou drôle chez Vanessa Seward.

Working girl
Le gris inspire les couturiers dans une version chic du tailleur business à l’allure impeccable. Manteaux et vestes se garnissent d’épaules carrées aux volumes stricts ou exagérés (Isabel Marant, Jil Sander). Dans la même veine, la combi pantalon inspire les créateurs et devient taille basse (Chloé), smoking ceinturé (YSL), denim (Dior), militaire (Kenzo) ou toile de maître (Stella McCartney).

De gauche à droite : Joseph, Fendi, Emilio Pucci, Etro et Gucci, défilés Automne – Hiver 2017 – 2018

Denim
En version ultra-luxe et urbaine. On adore les poches plaquées sur le petit blouson et le pantalon Dior et le bleu foncé ultra-classique Calvin Klein Collection. Le blouson en jean western revient de façon détournée en patchwork de vestes en jean (Vetements), miniaturisée version boléro (Off White) ou version voie lactée (Chanel).

Maille
La maille se laisse emporter en volumes XXL avec franges ou maxi cols, duveteuse, mohair ou angora, version géométrique (Chloé), hippie chic brodée de perles (Prada) ou cool (YSL). La maille chaussette se porte en pantalon, pull et cardigan (Diesel Black Gold). Un grand classique des 90’ qui revient en écru, lie de vin ou en tons camouflage lichen, sable, camel, kaki… à porter sur un jodhpur (Bottega Veneta). Le pull col cheminée est parfait en basique sous un tailleur pantalon (Vanessa Seward).

Shearling et poils acidulés
Sauvage ou colorée, la fourrure de tous poils (surtout faux) se porte comme un antidote à la grisaille. Le shearling fait son grand retour avec des blousons et des maxi manteaux douillets à grands cols (Balmain, Diesel Black Gold), contraste coloriel (Marc Jacobs), version boléro du soir (YSL), sauvage (Coach 1941), montagne (Hermès), hippie chic flashy (Fendi, Miu Miu, Prada).

De gauche à droite : Isabel Marant, Dries Van Noten, Bottega Veneta, Chloé et Comme des garçons, défilés Automne – Hiver 2017 – 2018

Doudounes et volumes matelassés
La doudoune est réinterprétée en version longue hip hop bicolore ou en blouson court futuriste (Versace), en long manteau romantique (Sonia Rykiel), en total look ultra-confortable à effets matelassés (Mulberry), en buste culturiste (Tod’s), ultra-gonflée (Vetements) ou tartan hybrides (Junya Watanabe).

Couvre-chefs, gants, écharpes…
Cet hiver, les chapeaux sont de sortie: casquette en laine hippie ou en patchwork de cuirs 70’ (Prada), bombe XXL en feutre (Marc Jacobs), toque en fausse fourrure pastel (Miu Miu), béret de cuir noir (Dior) et militaire pied-de-coq (Wanda Nylon). Les maxi écharpes tricotées vont jusqu’au sol (Martin Margiela, Prada). Les gants remontent jusqu’à l’épaule (YSL) ou au coude (Victoria Beckham, Bottega Veneta).

Côté sacs
On peut tout se permettre, du plus petit au plus grand, fausse fourrure, sacoche à papa revisitée, vernis argent (Off White), matelassé (Chanel), tout en rondeur (Balmain), bowling (Vuitton), clutch (Balenciaga), pochette (Isabel Marant), sac doudou mou (Lemaire) et immense fourre-tout (Céline). Mention spéciale aux sacs fusées Chanel, aux multi-sacs Gucci, ornés de clous (McQueen), de logos (Dior), de dessins galactiques (Dolce Gabbana), de chaînes, de grigris ou de bijoux.

De gauche à droite : Dior, Acne, Alexander McQueen, Balanciaga et Chanel, défilés Automne – Hiver 2017 – 2018

Et dans nos pieds?
Au top les bottes au genou et au-dessus, à talons carrés ou triangulaires, à bouts rond (Prada), carré (Chanel) ou pointu (Fendi, YSL)! Des bottes seau molles (Vanessa Seward), rangers (Hermès), santiags (Céline) ou cowgirl à talons (Gucci). Mais également des escarpins à talons talus (Lemaire), bout carré (Stella McCartney) ou bijoux (Rochas). Des pompes tout terrain (Dior), boots rock (Lanvin, Balmain) et derbies à talons (Loewe). A noter que baskets et bottes à poils ont la cote pourvu qu’elles soient blanches pour les premières et ultra-colorées pour les secondes!

Be Sociable, Share!

    Laisser un commentaire

    *

    © 2011 Powered By Wordpress, Goodnews Theme By Momizat Team

    Faites défiler en haut de page